Yasmina Olfi

Capture-d’écran-2014-11-15-à-22.04.49.png

Nom: Yasmina OlfiAge: 25 ans Localisation : Casablanca, depuis peu. Occupation: Responsable commerciale ICONES Magazine

Si tu devais tout quitter et partir du jour au lendemain, qu’emporterais-tu avec toi ? Ton mac, ton bouquin préféré, ton chat? Prépare ton Harraga Bags et raconte-nous son histoire…

HB FMT

  • Mon étoile de mer porte bonheur, venue tout droit de Cuba,  qui me suit partout.
  • Un coquillage que mon premier amoureux m’a offert il y’a des années, qui sent toujours autant l’iode et fait le son des vagues.
  • Ma Wonder BB crème Erborian au Ginseng qui donne une peau de bébé aux Coréennes, et accessoirement aux marocaines.
  • Mon passeport, parce qu’on ne sait jamais.
  • Une paire de lunettes de soleil, parce qu’on m’a dit que généralement le soleil tapait fort dans les îles (sable blanc à perte de vue = réverbération aveuglante).
  • Un masque de sommeil, parce que j’adore ça, mais aussi parce que j’ai des doutes quant à ma capacité à me construire un abri (du moins dans les premiers mois) et cf point précédent : le soleil tape fort, autant s’accorder quelque heures de sommeil en plus.
  • Une paire de chaussures chic et confortable.
  • Dark Amber & Ginger lily de Jo Malone, un parfum que j’aime et qui me rappelle de belles choses.
  • Un petit Notebook et un stylo pour écrire de temps en temps des petites phrases, histoire de ne pas oublier l’orthographe et pourquoi pas écrire un message que je jetterai à la mer dans une bouteille (si j’en trouve une).
  • Mon Wish Book, dans lequel j’écris tous les jours des petits vœux dans l’espoir qu’ils se réalisent.
  • Une jolie robe du soir et des bijoux qui vont avec. On ne sait jamais si je tombe sur des autochtones fêtards, autant avoir quelque chose à se mettre sous la main.
  • Mon MacBook Air, parce qu’il est léger, contient toute ma vie, et qu’avec lui je me sentirai moins seule.
  • Mon iPhone, pour pouvoir passer des coups de fil aux gens que j’aime ou les voir en photos s’il n’y a pas de réseau.
  • Mon appareil photo, pour immortaliser tous les jolis instants que j’aurais vécu et les partager par la suite avec les gens que j’aime.
  • Un livre, et s’il ne fallait en choisir qu’un seul ce serait certainement : C’est une chose étrange à la fin que le monde de Jean D’Ormesson.