[CLIP DU JOUR] EY EY EY - MADD

Avec son nouveau clip "EY EY EY", le rappeur marocaine MADD passe à la vitesse supérieure. Tout juste un après la sortie de "3310", son premier morceau solo, "EY EY EY" est déjà son 5ème clip qui en 3 jours seulement passe la barre du million de vue et se hisse en #1 des tendances sur Youtube au Maroc. "MADD fait partie de la nouvelle génération et est en train d'atteindre une maturité artistique très intéressante" selon Fatim-Zahra Bencherki, directrice artistique et productrice du clip pour Jawjab. Véritable exercice de style, le clip marque en effet une rupture dans le travail du jeune rappeur de 23 ans. Ni ganster ni lover, MADD y est stylisé avec soin. Pour la première fois, il est présenté seul, glorifié en contre-plongée sur fond de Casa acidulée. L'esthétique est pensée dans les moindres détails, la palette de couleurs rappelle le style rétro vaporwave, les travelings avant très lents et techniques de stabilisation donnent un effet planant, et le format 4/3 fini de compléter ce tableau hyper léché. La réalisation est d'ailleurs signée Hakeem Erajai à lui qu'on doit également le clip Wach Kayn Maydar de Shayfeen qui avait explosé en mai dernier. 

Pourtant l'esthétique ne prend pas le dessus sur le son mais vient plutôt servir l'égotrip du propos qui est en fait un clash en réponse aux attaques par clips interposés du rappeur 7ARI. Avec son flow détendus et ses rimes acérées, MADD vient en réalité démontrer qu'il n'a déjà plus rien à prouver. 


"KAT DWI 3LA L'RAP OU NTA DMAGHEK NAKSSO TARF"

*tu parles de rap alors qu'il te manque un morceau de cerveau                             


Après une collaboration avec Loun, Damost, et une production exécutive pour le collectif NAAR, ce clip est le troisième projet de la plateforme Jawjab. "Il s'agit de rester dans la même veine d'incubation, de créer des nouvelles vagues de communauté ", assure Fatim-Zahra pour qui les clips de rap de cette nouvelle génération représente un produit digital au même titre que des capsules ou mini-séries.