Charaf El Mansouri

CHARAF.jpg

Nom : Charaf El MansouriAge : 26 ans Occupation : Fondateur de Kahenas Localisation : Casablanca, Maroc

Kahena prêtresse en hébreu et en arabe – c’est cette reine guerrière berbère qui a combattu l’expansion de l’empire Omeyyades au VIIème siècle. Elle est d’ailleurs considérée comme la première féministe de l’Histoire. C’est donc en hommage à notre héritage berbère collectif que Kahenas est devenu le premier concept store en ligne dédié à la création contemporaine marocaine. A l’origine du projet, Charaf El Mansouri. Retour sur les prémices de ce projet inédit au Maroc. 

« Offrir une plateforme aux esprits créatifs du Maroc. »

Pendant ses études à l’étranger, Charaf nous confie que la culture et les traditions marocaines lui manquaient terriblement, qu’il essayait de se tenir informé de l’actualité du pays et d’en parler autour de lui mais qu’il n’existait pas de véritable plateforme qui rassemble cette information ni ne donne accès aux dernières créations locales.

Kahenas

C’est ainsi que lui est venue l’idée ambitieuse de créer une communauté d’artistes et de créateurs qui pourraient grandir ensemble, par émulation créative afin de former un véritable écosystème et de renforcer un marché encore balbutiant au Maroc. Au départ, il a contacté 8 artistes qui ont tous été réceptifs à son projet de collaborations exclusives. Parmi eux, des références de la scène culturelle actuelle telles que Hassan Hajjaj ou Amine Bendriouich, mais aussi des plus jeunes talents qu’il a rencontré sur son chemin.

« On a remarqué que trop de jeunes talents passaient encore inaperçu. On a décidé d’agir. »

Hybride, le concept a depuis évolué : la boutique en ligne complète propose un service de livraison à l’international et rassemble aujourd’hui pas moins de 15 artistes dont les produits sont en édition limitée, le volet « Friends » propose à des marques indépendantes d’y vendre les références de leurs choix, et enfin, le blog concentre toute l’actualité culturelle et artistique du moment et reprend le feed instagram, véritable kaléidoscope d’inspirations urbaines et street-art.

Mais la véritable innovation réside probablement dans l’approche responsable et le modèle économique du projet. Contrairement à la plupart des concept stores locaux qui ont fait de la pratique du dépôt-vente monnaie courante et suffoquent souvent les artistes, Charaf achète les collections ou assume les frais de production au-delà d’un certain montant afin de s’inscrire dans une véritable démarche de soutien de la création locale qui aujourd’hui, peine principalement à produire. Dans le sillage de la génération du Boulevard et autres, Kahenas c’est donc ce nouveau souffle vital de la scène artistique émergente qui prône la réconciliation entre le traditionnel et le contemporain, et la fierté décomplexée d’être marocain !