Casa/Docks en plein air à la Villa des Arts

Casa/docks est une initiative culturelle et citoyenne qui depuis octobre 2015 partage avec les Casablancais(e)s une sélection de documentaires cinématographiques marocains et étrangers dans de vieilles salles de cinéma ou autres lieux culturels.

Avec le printemps, Casa/docks s'associe à la Villa des Arts de Casablanca et propose trois soirées uniques de projections-spectacles en plein air. L'occasion de découvrir un pan de notre cinématographie, d’Ali Essafi, cinéaste confirmé, à Sonia Terrab qui vient de signer son premier documentaire, en passant par Meriem Addou qui a plusieurs réalisations à son actif.

Véritable fenêtre sur les réalités et les énergies créatives du pays, ces projections s'accompagneront d’échanges entre les réalisateurs et le public ainsi que de performances artistiques autour du cirque, du chant et du théâtre.

PROGRAMME

1. Projection du documentaire « Le blues des Sheikhates » de Ali Essafi Spectacle « Kabareh Cheikhats »

Date : jeudi 6 avril 2017 à 20h - Villa des Arts de Casablanca Entrée : 50 DH. Places limitées.

- Le blues des Sheikhates de Ali Essafi I Maroc - Egypte - France I 52’ I VOST FR I 2004

Les sheikhates, chanteuses populaires, sont à la fois les femmes les plus adulées et les plus marginalisées au Maroc, et pour une seule et même raison : leur liberté! Liberté des mœurs et liberté de ton leur permettant, à elles seules, de chanter l'injustice et le sort faits à la femme. Avec des mots simples, sheika Aicha résume cette situation : "Notre vie est semblable à la bougie qui brûle et se sacrifie pour que les autres voient !"

Prix : Premier prix au Festival du Cinéma Sud (Asilah, 2004).

- Kabareh Cheikhats
Kabareh Cheikhats constitue une expérience originale qui a commencé en 2014, à l’initiative du metteur en scène Ghassan Elhakim. Il tente en fait de continuer ce qu’a commencé feu Bouchaib El Bidaoui, ce comédien casaoui et chanteur de l’Aïta, né en 1928.

Les artistes du Kabareh se déguisent en cheikhats avec classe, finesse et glamour. La troupe ne se contente pas d’interpréter les textes ou de les
jouer, mais s’inspire également du patrimoine marocain matériel : costumes, maquillages, instruments de musique et immatériel : poésies, chansons et rythmes anciens revisités.

2. Projection du documentaire « Les Pirates de Salé » de Meriem Addou Performance de Said Mouhssine de la Compagnie « Accroche-toi ! »

Date : vendredi 12 mai 2017 à 20h - Villa des Arts de Casablanca Entrée : 50 DH. Places limitées.

- Les pirates de Salé de Meriem Addou et Rosa Rogers I Maroc - France - Royaume-Uni I 79’ I

VOST FR I 2014

Sur la côte de Salé, une nouvelle génération de pirates a jeté l’ancre. Nichée dans la Qasbat Gnaoua, le Cirque Shems’y attire chaque année des adolescents en quête d’un autre futur. Le film suit l’évolution de jeunes garçons et filles cherchant à s’exprimer, trouver leur indépendance, questionner les conventions et s’approprier une notion étrangère : la liberté artistique... dans la première école de cirque du Maroc.

Prix : Prix du Public - Olhares do Meditteraneo, Lisbonne (2016), Prix du Meilleur documentaire au MedFilm Festival, Rome (2015), Best Newcomer Award au

CONTACT PRESSE - LIOUMNESS CHAMA TAHIRI chama@lioumness.ma +212 6 06 00 99 33

 

Festival International Cinéma Méditerranéan, Tétouan (2015), Abu Dhabi Film Festival (en competition 2014).

- Routine de Said Mouhssine de la Compagnie «Accroche-toi! »

Un solo acrobatique pour raconter la vie d’un jeune marocain, coincé dans sa chambre, dans un quartier populaire. Il n’a rien à faire... Il tente de combattre l’ennui en dormant, mais rien n’y fait, il a beau essayer, il n’arrive même pas à trouver le sommeil... Une performance à la croisée du cirque, du parkour et du clown.

Said Mouhssine est formé à Shems’y pendant 3 ans et devient un artiste aux multiples talents : artiste de cirque, mat chinois, parkour, acrobate, voltigeur, cascadeur et comédien. Il développe les arts de la rue au Maroc avec sa Compagnie Accroche-toi !. En 2014, il participe au collectif Stoonet qui mélange humour, cascade, parkour et effets spéciaux, dans des vidéos qui rencontrent un grand succès sur le web. En 2016, il crée Tarft lkhobz, spectacle de rue entre cirque, danse et parkour traitant de la condition des ouvriers au Maroc.

3. Projection du documentaire « Shakespeare à Casablanca » de Sonia Terrab Pièce de théâtre « Songe d'une nuit d'été » de Shakespeare par Jouk Attamthil Al Bidaoui

Date : vendredi 2 juin 2017 à 22h - Villa des Arts de Casablanca Entrée : 50 DH. Places limitées.

- Shakespeare à Casablanca de Sonia Terrab I Maroc I 60’ I VOST. FR I 2016

Un été à Casablanca. Une jeune troupe de théâtre prépare le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, à l’occasion des 400 ans de sa mort. Elle en profite pour se questionner et questionner leur ville sur l’amour et son langage... Un portrait vivant, plein d'humour et d'espoir de Casa la mal aimée, portée par une jeunesse inspirée.

Le film de Sonia Terrab est diffusé dans la case documentaire H&H de 2M en janvier 2017.

- Pièce de théâtre « Songe d’une nuit d’été » traduit et adapté en darija par Jouk Attamthil Al Bidaoui

Le Midsummer Night's Dream est écrit par W. Shakespeare en 1595 comme un prétexte, celui de créer une fête théâtrale. La pièce devant être jouée à l’occasion d’un grand mariage aristocratique. Or, dans le Songe, les noces de Thésée et d’Hippolyte donnent lieu à l’organisation d’un divertissement...

La pièce se déroule en plein air dans un bois d’Athènes, la nuit tombée (ici le jardin de la villa des Arts), lieu de rendez-vous des aristocrates, des comédiens et autres fées-elfes. Cette comédie aux accents merveilleux traite de l'amour-passion qui rend aveugle. Le metteur en scène Ghassan Elhakim insuffle une âme à sa Hlama fe Leila fe NOss ssaif en y mêlant avec poésie trois niveaux de darija. 

Rime EL KHALIDYlioumness