Boubouteatime x Lioumness

Capture-d’écran-2014-11-16-à-11.09.57-e1416137906643.png

Nous sommes Jeudi 13 Décembre et Lioumness fête déjà son 1er mois d’existence. L’occasion d’inaugurer notre toute première collaboration artistique.

BOUBOU

Première collaboration: Boubouteatime imagine un collage pour Lioumness, dans lequel elle essaye de saisir son essence et de dessiner son imaginaire.

Bouchra Benhalima est une blogueuse inspirée. Entre Paris et Marrakech en passant par Londres et Dubai, elle partage ses inspirations à travers des Moodboards. Ces collages digitaux, véritables palimpsestes d’images, tantôt baroques tantôt orientalistes, collectionnent les chimères, cultivent les anachronismes, et dévoilent un monde onirique et fantastique.

Elle seule ose empailler des licornes sur un fond de moucharabieh, croiser les jambes d’une pin-up sur un sphinx, défier les cimes de l’Atlas en leur opposant les buildings de New York, et multiplier les formes triangulaires, entre des fibules orientales et des symboles francs-maçons.

Le collage Lioumness est avant tout une histoire de symétries. Les pyramides s’admirent, les phonographes se répondent, les tigres s’affrontent, les palmiers se font de l’ombre et les chameaux se dévisagent. Ces parallélismes évoquent des allers-retours permanents entre les époques, les contrées lointaines, et entre la réalité et le fantasme.

Ici se mêlent l’expérience d’épisodes vécus, de réminiscences livresques et de folies lumineuses.

Le portrait du bédouin au centre,  son cadre patiné or, rappellent ces Ness d’hier qui font ces Ness Lioum, et qui sont tous au centre de cette fresque intemporelle.

Les fibules berbères et la carte routière évoquent à la fois  un enracinement certain et un désir d’ailleurs et d’autrefois.

Le vinyle de تشايكوفسكي (Tchaikovsky) tourne comme le symbole séculaire d’une musique de chaque temps, de tout temps, qui rappelle le passé, marque le présent et inspire le futur.

L’horloge qui surplombe le tableau semble tantôt figée, comme pour montrer que nous sommes avant tout de la durée, et tantôt, semble s’accélérer, interrompt ce songe, et évoque l’urgence du présent.

Le sable doré du désert du Sinaï et les étoiles brillantes des nuits chaudes d’été finissent eux aussi par se répondre,  et ponctuent ainsi les “correspondances” qui inspirent Lioumness.

Comme de longs échos qui de loin se confondent Dans une ténébreuse et profonde unité, Vaste comme la nuit et comme la clarté, Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

http://boubouteatime.com/