ZAiiO

Capture-d’écran-2014-11-15-à-19.26.32-e1416086001286.png

Nom: ZaiioAge: Intemporelle Localisation: Londres Occupation: Guerrière du cosmos

zaiio

Née à Casablanca, Myriam quitte le Maroc en 2009 pour poursuivre ses études à Londres. Elle grandit en écoutant Jay-ZTupacNotorious B.I.G, digne représentante de la génération MTV. Elle nous raconte ses débuts dans les karaokés hip hop de l’underground londonien. La première fois qu’elle monte sur scène, elle débite les paroles d’un rap US engagé, et impressionne. De fil en aiguille un buzz sous-terrain commence à se créer autour d’elle. A ce moment, on l’appelait Master Mimz, et des vidéos de ses performances commençaient à circuler sur Youtube.

Avec les printemps arabes, il était temps pour Mimz de coucher ses propres mots, d’avoir de l’impact. Encouragée par ses premiers fans, elle écrit Back Down Mubarak sur un beat de Ludacris, pour soutenir l’insurrection de la rue égyptienne. Son titre cartonne d’abord sur les réseaux sociaux, et la projette sur les devants de la scène internationale. Repris par les chaines CNN Turkey, puis BBC Arabic, BBC World, NPR, et le magazine Wired, le morceau prend un tourant viral inattendu, et elle est tour à tour décrite comme catchy, révolutionnaire et “briseuse de barrières”.

Mubarak, not Barack, wanna make me go throw that rock. First things first, get me a job. Then let’s talk about my hijab

Avec le buzz qui a suivi la sortie de son titre, Mimz nous confie qu’elle avait besoin de prendre du recul, et d’explorer son répertoire, continuer sur sa lancée, mais avec la conviction de faire la musique qu’elle a toujours voulu produire, de raconter sa propre histoire, et d’y mêler ses nouvelles influences. Elle voulait produire un son authentique, non pas simplement être la prochaine rappeuse marocaine. Elle s’entoure de producteurs, et se construit un bain d’influences fait d’electro, de trap, et de house. Elle change de nom, et s’appelle Zaiio maintenant, au nom d’une planète fictive, dont elle se veut l’ambassadrice. Elle prépare des titres qui empruntent à Hudson Mowhawke, Lunice et Baauer, mais aussi des morceaux plus soul où elle reconnaît s’inspirer de grands noms comme Erykah Badu. Un extrait de son nouveau titre Voodoo, racé et résolument trap, est déjà disponible (voir ci-dessous), et la sortie officielle est prévue dans quelques jours.

Zaiio fait partie de la petite communauté créative marocaine à Londres, un collectif d’artistes, de designers, de producteurs, qui se serrent les coudes, et travaillent ensemble. Et pour l’anecdote, c’est Soukaina Aziz El Idrissisurface designer marocaine basée à Londres, que vous avez déjà eu l’occasion de voir ici-même sur Lioumness, qui est en charge de la scénographie du prochain clip de Zaiio. Partage, et émulation, tout ce qu’on aime chez Lioumness.

  • Ta chanson préférée du moment ? ASAP Rocky feat Skrillex & Birdy Nam Nam – Wild for the Night
  • La chanson que tu as le plus écouté dans ta vie ? Crystal Waters – Gypsy Woman
  • La chanson qui accompagne ton réveil ? Santigold – Disparate Youth
  • Celle qui te berce avant de dormir ? Aaliyah – We Need a Resolution
  • Ta guilty song ? Wacka Flocka Flame – Hard in the Paint
  • Une chanson arabe ? Warda – Haramt Ahebak  حرمت أحبك
  • La chanson que tu écoutes sur la route ? Queen – Don’t Stop Me Now
  • Ta feel-good music ? Of Monsters and Men – Mountain Sound
  • Le morceau qui te donne envie de bouger ? Andy Caldwell – Warrior (Claude von Stroke remix)
  • Celui qui te donne les larmes aux yeux ? Madonna – Oh Father