Back to All Events

[CASA] Exposition - “Ahmed El ALMI (1917-1974), photographe”


  • Institut Français de Casablanca Casablanca Morocco (map)
EXPO IF.jpg

#Exposition “AHMED EL ALMI (1917-1974), #photographe ”
#Vernissage : Mercredi 18 octobre à 19h
L’exposition “Ahmed el Almi (1917-1974), photographe” présente “Ombres de lumière - Studio Imperial” © Collection A. & Y. Arrif * qui rassemble plus de 3 000 négatifs, plaques de verre, tirages originaux et colorisés issus du Studio Imperial du photographe Ahmed El Almi.
Ce fonds photographique inédit nous ouvre un nouveau chapitre de l'histoire de la #photographie au #Maroc où les Marocains ne
sont pas de simples “objets” photographiques mais des acteurs photographes.
De l’ombre du Studio Imperial d’El Almi émergent des figures éminentes de l'histoire artistique et culturelle du Maroc des années 1950-1970. Ses photographies nous introduisent dans les mémoires sensibles et intimes des #Casablancais et plus largement des Marocains. Des mémoires incarnées par des figures familières ou oubliées qui ont traversé l'ombre et la lumière des quatre studios du photographe situés dans la médina de #Casablanca ou à Derb Soltane : Rex, Wifaq, Vogue et Imperial. Ce dernier est le plus emblématique.
#Acteurs de #théâtre#chanteurs et #chanteuses#danseuses, artistes de la vie nocturne casablancaise et de ses cabarets, #chikhates, orchestres, sportifs, portraits d'artistes, scènes de pièces de théâtre, illustrations de vinyles, cinéma entre affiche et photographies de tournage (al-Kenz almarsoud de M. Ousfour), portraits d'anonymes, enfants, familles, extérieurs, photos de classe, couverture d'événements, archives personnelles... Telles sont les figures et scènes incarnées des Studios de portrait d'art d'El Almi. Elles refont, grâce à cette collection, intrusion dans notre présent et interrogent nos mémoires visuelles et nos regards mutilés. “Ombres de lumière - Studio Imperial” © Collection A. & Y. Arrif donne à voir pour la première fois un paysage humain qui nous refait exister à la photo, autrement et nous ouvre un horizon de reconnaissance possible. Elle offre un hors-champ en contre-champ à l’imaginaire impérial et colonial. Elle présente une valeur majeure qui la dépasse. Le Studio Imperial d’El Almi nous fait naître à la photographie et nous offre un miroir plus digne pour jouer l’acteur de notre vie et de nos rêves argentiques.
Se profile derrière cette collection photographique, la Médina de Casablanca incarnée en mille visages traversés de lumière précaire, restés dans l’ombre de nos mémoires et de nos cécités,
aujourd’hui exposés. Un creuset cosmopolite de diversité et de parcours aux horizons divers mais sécants.
Entrée libre
* Abdelmajid et Youssef Arrif

Later Event: October 24
[CASA] Casablanca Design Week